Comprendre les différents types de vitrages pour vos fenêtres

L’amélioration de l’isolation thermique passe dans la plupart du temps par le remplacement des fenêtres préexistantes. Après des années de service, elles deviennent de plus en plus inadaptées pour empêcher le froid de pénétrer à l’intérieur de la pièce. En aménageant de nouvelles fenêtres, la question du vitrage est récurrente.

Le simple vitrage

L’accessoire est composé d’une unique feuille. Il est léger. De ce fait, il n’est pas utile d’entamer des travaux supplémentaires sur les murs. Cette mesure vise à consolider la structure du cadre. Par contre, il ne convient plus aux normes en vigueur pour réussir à économiser de l’énergie. Il peut se présenter sous différentes formes. Il existe entre autres les simples vitres avec sur vitrage. Pour ce cas précis, une lame sera ajoutée sur la principale. Le prototype améliore un peu plus les performances énergétiques à l’instar de la gamme traditionnelle. Vous pouvez aussi rencontrer ceux dont les vitres ont été traitées à haute température dans un four. Parmi ses avantages, le coût est mis en avant en complément de son apport en éclairage.

Le double vitrage

Le double vitrage est conçu avec deux couches de verres en parallèle. Les deux matériaux sont séparés par de l’air. Cependant, certains vitriers privilégient le gaz. Le dispositif est celui le plus perceptible sur le marché et auprès des foyers. Il convainc par son coefficient U faible. Il est situé aux alentours de 2,6 W/m2K. Grâce à ce taux, il procure à la fois de l’isolation thermique et phonique. En pratique, ces critères empêchent la perte de chaleur et les nuisances sonores. Ces dernières sont en principe causées par les véhicules qui pullulent en milieu urbain. Il est d’autant faisable d’alléguer la pluie qui pourrait éventuellement causer de l’insomnie.

Le triple vitrage

Le triple vitrage est lourd. Néanmoins, il constitue la meilleure solution pour contrer les sons provenant de l’extérieur ou éviter d’éjecter la chaleur vers l’extérieur. À titre indicatif, il bloque les perturbations sonores d’environ 45 décibels. Les trois lames de verre sont dissociées par du Krypton ou de l’air. Au cas où vous prévoyiez cette option, le châssis reste à renforcer avant sa mise en place.